Palimpseste, Charles Stross

Palimpseste Après la linguistique, la science-fiction s’empare du concept de palimpseste. L’humanité a un jour appris à maîtriser les voyages temporels. Une organisation de voyageurs s’occupe de gérer les destinées humaines à travers le temps, tentant vaille que vaille de sauver le monde de la destruction dans chaque univers parallèle que ces actions engendrent. De là le palimpseste : zone d’histoire, qui a été réécrite plusieurs fois… Le héros est un apprenti voyageur du temps qui se retrouve mêlé à une intrigue qui le dépasse complètement. Qui dit voyage dans le temps, dit paradoxes.

Le style sobre sert une histoire dense. Sous le prétexte d’initier le personnage, l’auteur initie également son lecteur. C’est ce qui fait toute la force de l’ouvrage : court, il va à l’essentiel. Cela n’en rend que plus saisissant les millions, les milliards d’années avec lesquels on doit jongler. La création de l’univers, puis son expansion, puis son expansion réécrite, encore et encore. Des civilisations naissent, meurent, sont transportées ailleurs, renaissent, meurent à nouveau… De même les planètes, les astres, les galaxies. Et là-bas, tout au bout du temps, à la fin de l’avenir, cette immense bibliothèque censée condenser tout le savoir accumulé par les hommes. Cette démesure, astronomique si l’on peut dire, fait tout le sel du livre.

La novella est elle-même un palimpseste d’autres oeuvres, La Fin de l’Eternité d’Isaac Asimov et la Patrouille du Temps de Poul Anderson notamment. Les références émaillent le texte, entre autres le fameux « paradoxe du grand-père », Philip K. Dick, Borges et bien sûr Kafka, qui ne prête pas que son visage à un personnage de manière inquiétante. Finalement, il s’agit moins d’un travail original que d’un redoutable hommage au genre de la science-fiction, très maîtrisé dans sa forme et donc plutôt accrocheur.

Palimpseste, Charles Stross, Ed. J’ai Lu Nouveaux Millénaires, 159 pages.

Publicités
Cet article, publié dans Littérature britannique, Nouvelles, Science-Fiction, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s