Servir Froid, Joe Abercrombie

Servir FroidLa vengeance. Voilà un motif inépuisable de récit. Edmond Dantès, Mel Gibson, Steven Seagal ne me contrediront pas. Ici, Monza Murcatto est la grande chef des mercenaires qui a aidé le duc Orso a conquérir quasiment tout le royaume. Ce dernier, craignant que la jeune femme, épéiste exceptionnelle, ne préfère finalement prendre le pouvoir pour elle-même, décide de s’en débarrasser. Erreur fatale évidemment, puisque elle survit, bien que mutilée et donc amoindrie. Son frère, qui était également visé, n’a pas cette chance. S’ensuit le lent processus de vengeance, inexorable, comme il se doit, où chacun des hommes ayant participé à la traîtrise doit payer l’addition.

Personnages hauts en couleur quoique toujours en demi-teintes, humour noir qui évoquerait un Terry Pratchett désabusé, style simple qui cache toutefois une réflexion sur le pouvoir et les faux-semblants, Servir Froid se lit sans peine et avec un plaisir certain. Barbare niais qui se dégrossit peu à peu de ses illusions, empoisonneur fourbe qui est devenu tel parce que mal aimé, tueur psychopathe que l’obsession pour les nombres rend sympathique, maître d’armes alcoolique, etc., la bande à Monza n’est pas des plus flamboyantes et c’est ce qui fait l’intérêt du livre. Chacun se découvre peu à peu, de même que l’héroïne, qui gagne en nuances à mesure.

Il y a les scènes d’actions attendues, les combats trépidants sur le fil, les courses-poursuites, les trahisons et autres retournements de situation qui siéent à ce genre de roman. Au vu de certaines scènes de tortures, on comprend d’ailleurs pourquoi G.R.R. Martin affirme avoir aimé le livre. De nombreuses références aux précédents romans, qui se déroulaient dans le même monde (mais pas dans la même région) émaillent le texte, mais ne sont pas nécessaires à sa compréhension. Une conclusion simple : un bon divertissement.

Servir Froid, Joe Abercrombie, Ed. Bragelonne, 670 pages.

Publicités
Cet article, publié dans Fantasy / Imaginaire, Littérature britannique, Romans, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s