Porcelaine, Estelle Faye

estelle-faye-porcelaineUn roman de fantasy qui dépoussière les contes et légendes chinois. Une histoire qui s’éploie sur un millénaire grâce à la magie de l’ellipse. Nous sommes dans le merveilleux, tour à tour poétique et inquiétant. Les dieux chatouilleux y maudissent les imprudents en leur conférant un visage de tigre. Un bout de porcelaine peut servir de cœur de remplacement. On y croise des hordes de démons et des filles-fées ambigües. L’art de la céramique et celui du théâtre y tiennent une bonne place. Et puis c’est aussi une histoire d’amour.

Le style épuré contribue à l’ambiance particulière du livre, dynamique lors des scènes d’action, fascinant comme on attend d’un conte lors des situations plus calmes. Le résultat est finalement très visuel et une adaptation en film d’animation fonctionnerait sans doute très bien. D’ailleurs, cher Hayao Miyazaki, qui, je le sais, lis Morve d’Azur, il est temps d’annoncer que tu ne veux pas vraiment prendre ta retraite et que tu t’occupes de ce projet. A noter aussi, la très belle couverture d’Amandine Labarre.

Un reproche toutefois : que le roman n’ait pas osé être un petit peu plus ambitieux encore. Une époque supplémentaire eût sans doute parachevé la fresque historique. On aurait pu y voir les personnages venant du temps mythique confrontés à une Chine moderne en pleine mutation, avec cette question en filigrane : quelle place pour les légendes en ce monde sans magie ? On bougonne quand une grosse baudruche nous balade sur des milliers de pages inutiles, mais parfois on regrette aussi quand un bon livre est trop court. Un Porcelaine 2 le Retour de la Vengeance, s’il-vous-plaît?

Porcelaine, Estelle Faye, Ed. Les Moutons Electriques, 275 pages.

Publicités
Cet article, publié dans Fantasy / Imaginaire, Littérature française, Romans, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Porcelaine, Estelle Faye

  1. Coquelicote dit :

    Tu me donnes encore plus envie que quand on en a parlé ^^ Pour l’instant elle n’est pas marquée comme invitée aux Imaginales, mais si elle y est je craquerai sûrement…

    • Ptyx dit :

      Je l’avais vue (de loin) au festival Trolls et Légendes l’an dernier ; elle a elle-même un visage de tigre, donc c’est un peu autobiographique. J’avais aussi parié 50€ qu’elle remporterait le prix des Imaginales 2013, mais c’est Gabriel Katz qui a finalement décroché la timbale (sans doute à l’aide de magie noire)!

Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s