Chien du Heaume, Justine Niogret

chien-du-heaume-justine-niogretEpoque médiévale. On ne sait pas trop où. L’indétermination participe à l’ambiance particulière du récit. Une jeune femme guerrière, laide et grassouillette, qui sait l’art délicat de pourfendre, d’éventrer et de décapiter ses ennemis, est en quête de son vrai nom. L’histoire se déroule sur dix ans.  L’étiquette fantasy est un peu abusive, c’est un roman (vaguement) historique, mâtiné de fantastique.

Un côté réaliste, qui ne tait pas la rudesse de l’époque ; on bouffe, on pue ; l’espérance de vie est faible, la violence, larvée ou non, et la peur sont omniprésentes ; un désespoir de temps obscur. Un côté merveilleux, qui ressuscite un peu les ambiances étranges qu’on trouve chez Chrétiens de Troyes ; une sorcellerie maligne est à l’oeuvre ; les paysages sauvages et hostiles ont le charme des enchantements empoisonnés. Sans cesse, on oscille entre les deux mondes.

S’il y a des scènes de combat fulgurantes, où les murs sont retapissés de sang, c’est surtout un roman d’attente. D’attentes. Le climat paralyse les hommes qui se calfeutrent dans leurs châteaux. L’inertie empoisonne les moelles, aigrit les tempéraments. Temps suspendu, la vie en stagnation, qui croupit comme l’eau des douves. Ce serait sans doute téméraire d’y voir une touche gracquienne, mais à défaut du style, il y a une lointaine parenté thématique.

Justine Niogret, c’est Julien Gracq qui aurait troqué la plume pour le marteau de guerre. Justine Niogret, c’est Julien Gracq couillu. Non. Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Mais on a souvent tendance à ne retenir de Niogret que sa faculté à mettre en scène la violence : Chien du Heaume, c’est d’abord un roman d’atmosphère. Qu’on se le dise au fond des forts, oui, au fond des forts.

Chien du Heaume, Justine Niogret, Ed. J’ai Lu, 225 pages.

Publicités
Cet article, publié dans Fantasy / Imaginaire, Littérature française, Livres historiques, Romans, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s