Aux Armes de Cardiff, Louis Brauquier

aux-armes-de-cardiff-louis-brauquierPremier quart du XXe siècle, le port de Marseille. Une prostituée enceinte cherche parmi les matelots de passage le père de son futur enfant. Un vieux matelot écossais qui commence à rêver de se poser débarque… S’ensuit un ballet bien connu des théâtres et de la vie réelle… Roman court ou novella, Aux Armes de Cardiff est le seul récit que Louis Brauquier, par ailleurs important poète maritime, nous ait laissé. Ecrit en 1926, il n’est paru qu’en 2000 aux Editions de la Table Ronde.

L’écriture est simple, épurée jusqu’à l’os, quoique précise et par là suffisante pour rendre vivante la mythologie bien connue des ports, la valse des matelots et des filles de joie, et plus généralement le tumulte de Marseille. On n’est pas sans songer à un autre écrivain de mer, Edouard Peisson et en particulier à son roman Hans le Marin, paru très peu de temps après (1929), dont l’histoire, assez proche, nous raconte aussi un jeu de manigances. Le récit de Brauquier demeure toutefois plus tendre, teinté d’un humour doux-amer. La littérature maritime forme un microcosme à elle seule, on aurait tout aussi bien pu évoquer l’immense Quart de Nikos Kavvadias ou bien encore les Marins Perdus de Jean-Claude Izzo qui, on le sait, admirait Brauquier.

Un roman aux senteurs portuaires, qui, forcément, nous donne envie de retourner aux poèmes de l’auteur:
« (…) Il languit, vers la mer, des femmes de sa rade,
Des couples qu’enlace l’espoir
Et des soleils couchants au large des Cyclades,
Le matelot qui chante dans le soir. (…) »

Aux Armes de Cardiff, Louis Brauquier, Ed. de la Table Ronde, 115 pages.

***

Lecture effectuée dans le cadre du club l’Ile aux Livres et du Festival Littérature, Trip, Etc. sur le thème du voyage.

Publicités
Cet article, publié dans Littérature française, Nouvelles, Romans, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s